Accueil / Equipe nationale / TQO RIO2016 : interview avec Hafed Zouabi et Mohamed Ali Sghir
TQO

TQO RIO2016 : interview avec Hafed Zouabi et Mohamed Ali Sghir

Les aigles de carthage se sont envolés ce lundi pour l’Allemagne pour clôturer leur préparation au tournoi de qualification aux J.O qui se déroulera en Pologne du 8 au 10 avril.

La Tunisie tentera lors de ce tournoi de se qualifier pour la 4e fois de son histoire aux jeux olympiques après celle de 1972, 2000 et 2012.

Pour cela elle devra affronter 3 équipes la Pologne pays hôte , la Macédoine et le Chili. Deux seulement auront la chance d’aller à RIO cet été.

Après trois semaines de stages à Nabeul , l’équipe nationale s’est envolée aujourd’hui pour l’Allemagne pour clôturer sa préparation et jouera demain à 18h un match amical contre le club allemand de Gummersbach . Ensuite , elle partira jeudi pour la Pologne (Gdansk) pour se familiariser avec la Salle Ergo Arena, enfin elle jouera son premier match vendredi à 17h contre le chili , samedi face à la Macédoine et dimanche face à la Pologne.

L’équipe de handball.tn a interviewé pour vous le staff technique de l’E.N Mr Hafed Zouabi et Mr Mohamed Ali Sghir ainsi que le capitaine des aigles de carthage Marwen Magheiz qui ont eu l’amabilité de répondre à nos questions .

Interview avec le sélectionneur national Hafed Zouabi

comment s’est déroulé la préparation de l’E.N ?

Nous sommes à la dernière ligne droite de notre préparation.Nous avons commencé le 14 mars avec 3 stages à Nabeul auquel a participé 15 joueurs locaux . Issam Tej nous a rejoints la semaine dernière et Wael Jallouz vient tout juste de nous rejoindre pour aller en Allemagne pendant trois jours peaufiner notre préparation et jouer un match amical contre Gummersbach.

Les conditions dans lesquelles vous avez repris l’E.N étaient difficiles et le délai très court ?

L’IHF n’offre qu’une semaine à toutes les équipes pour se préparer aux TQO. Notre fédération nous a réservé trois semaines dans son calendrier puisque elle a autorité sur notre championnat.

Certes les sanctions de l’IHF et les derniers événements compliquent la tâche, mais j’ai accepté cette responsabilité parceque s’est mon devoir et parceque je connais très bien les joueurs que j’ai la plupart entrainé en club ou en équipe nationale junior. D’ailleurs s’est pour cela qu’on m’a choisi.

Les sanctions nous ont privé de deux bons gardiens de buts Majed Hamza et Mohamed Sfar ça ne va pas fragiliser notre dernière ligne ?

Nous avons Marwen Magheiz un excellent gardien et un leader dans le groupe. Même s’il a connu des baisses de formes un certain moment, il reste un des gardiens les plus expérimentés de la Tunisie.

On pourra aussi compter sur Makrem Missaoui un gardien très expérimenté en grande forme cette saison et celle de l’année dernière et qui a donc sa place en sélection.

Quel est le rôle d’Issam Tej dans le groupe ?

J’ai toujours appelé au retour d’Issam en sélection. C’est un joueur plein de talents et de qualité physiques qui seront utiles à la sélection. C’est un leader et un repère pour les autres comme Marwen Magheiz. Et nous avons besoin de repère dans le groupe.

Je ne vois pas pourquoi nous devrions attendre 2020 ou 2022 alors qu’on a d’excellents joueurs sous la main comme aussi Aymen Hammed qui pourrait nous être utile en défense comme en attaque.

Est-ce que notre défense 6 :0 ou 5 :1 pourra être efficace contre les Macédoniens ou les Polonais ? Surtout qu’elle n’a pas vraiment brillé lors de la CAN et que nous avons eu des difficultés à déployer notre jeu de transition ?

Nos joueurs possèdent le gabarit et les qualités physiques nécessaires pour jouer ce type de défense comme Jilani Maaraef , Oussam Hosni ou Soussi qui remplacera Slim Hidoui qui a préféré laisser sa place aux jeunes et c’est tout à son honneur .

Pour atteindre le haut niveau et avoir une chance d’accéder aux J.O il faudra être bon en défense comme en attaque et développer un bon jeu de transition et je pense que Soussi aura son rôle à jouer dans cette phase puisqu’il a la capacité de créer du jeu.

Quel est le meilleur scénario pour la Tunisie ?

Gagner notre premier match face au Chili et que la Pologne bat la Macédoine.Ainsi notre deuxième rencontre contre la Macédoine sera décisive pour la qualification.

Quelles sont nos chances et que pouvez-vous nous promettre ?

Comme vous savez , il n’y a pas de promesses qui tiennent dans le sport . La qualification est jouable nous avons toutes nos chances de décrocher un billet pour RIO. Les joueurs sont très motivés et prêts moralement ainsi que physiquement. Avec l’aide de Dieu nous réussirons.

Interview avec l’entraineur national Mohamed Ali Sghir

Vous avez accepté d’intégrer le staff technique de la sélection et épauler Hafed Zouabi lors du TQO . Comment s’est passée la préparation et quelles sont nos chances ?

C’est naturellement que j’ai accepté cette mission parceque c’est une mission nationale et un devoir de plus je suis l’entraineur des juniors donc j’ai accepté sans hésité quand on a fait appel à moi dernièrement.

Même si on a eu peu de temps pour se préparer , les joueurs sont prêt et très motivés. Certains d’entre eux ont eu la chance de voir les jeux olympiques de Londres et savent que c’est quelque chose de spécial. Un joueur n’a pas souvent la chance de vivre une telle expérience dans sa carrière donc ils ont très envie de vivre cette aventure et de représenter la Tunisie au Brésil.

Il n’y a pas eu de changement fondamental dans le groupe qui est resté presque le même à part le rappel de quelque joueur en sélection par Hafed Zouabi.

Nous avons toutes nos chances pour se qualifier et l’équipe qui sera prête physiquement et surtout mentalement pourra décrocher son billet pour les jeux.

Pourquoi fait-on appel aux compétences tunisiennes que lors d’une crise ?

Nous avons des bons entraineurs en Tunisie. Si on regarde le championnat qatari sur les 12 équipes, la plupart sont tunisiens.

On a succombé à la tentation , faire appel à des compétences étrangères est devenu facile et accessible du coup on oubli que la plupart des grands noms du handball tunisien qui brille maintenant dans le monde arabe ou à l’international sont passés par des formateurs et entraineurs tunisiens

J’espère que dans le futur nos responsables feront confiance dans les compétences locales.

Liste des 17 joueurs : gardiens

Maggaiz, Marouen (Esperance Sportive, 32 ans 1,92 m)

Missaoui, Makrem (Club Africain, 34 ans, 1,88m)

Bedoui, Ahmed (Etoile Du Sahel, 22 ans, 1,93m) ailier gauche

Boughanmi, Oussama (Esperance Sportive, 26, 1.85m)

Arrière gauche

Haj Youssef, Khaled (Club Africain, 27 ans, 1,89m)

Jallouz, Wael, (Barcelone, 25 ans, 1,97m)

Maaref, Mohamed (Club Africain, 25 ans, 1,92m)

Demi-centre

Soussi, Mohamed (Club Africain, 23, 1,94)

Saied, Sobhi (Etoile du Sahel, 34 ans, 1,86m)

Hmida, Saiffedin (Etoile du Sahel, 25, 1,94)

Ben Salah (Club Africain, 25 ans, 1,84m)

Arrière droit

Bannour, Amine (Club Africain, 26 ans, 1,96m)

Hamed, Aymen (Esperance Sportive, 33 ans, 1,96m)

Ailier droit

Hosni, Ousama (Club Africain, 24 ans, 1,92m)

Mohamed Bhar Ali (Esperance Sportive, 27 ans, 1,79m) pivots

Marwan Chourief (Esperance Sportive, 26, 1.95m)

Issam Tej (Al-Jaysh.QAT, 37 ans, 1,87m)

Voir aussi

affiche

Gabon 2018 : Finale Tunisie – Egypte , une revanche à prendre

L’équipe nationale de Tunisie a validé jeudi sa place en finale du championnat d’afrique des …